Βιβλιογραφία για τον Paul Éluard

Louis Parrot – Jean Marcenac, Paul Éluard, Seghers, Paris, 1944

Rolland de Renéville, L’Univers de la parole, Gallimard, Paris, 1944

Michel Carrouges, Éluard et Claudel, Seuil, Paris, 1945

Louis Parrot, ‎Œil de fumée / Message de Paul Éluard, préf. de Jean Rousselot, sans lieu, (Vitry-sur-Seine), Les Amis de Rochefort, 1953

Louis Perche, Paul Éluard, Éditions Universitaires, Paris, 1963

‎Luc Decaunes, ‎Paul Éluard, Subervie, Paris, 1964

Maryvonne Meuraud, L’image végétale dans la poésie d’Éluard, Minard, Paris, 1966

Raymond Jean, Paul Éluard, Seuil, Paris, 1968

Raymond Jean, Lectures du désir, Seuil, Paris, 1977

Gabrielle Poulin, Les Miroirs d’un poète. Image et reflets de Paul Éluard, Desclée de Brouwer, Bruxelles-Paris, Les Editions Bellarmin, Montréal, 1969

Atle Kittang, D’amour et de poésie. Essai sur l’univers des métamorphoses dans l’œuvre surréaliste de Paul Éluard, Minard, Paris, 1969

Richard Vernier, «Poésie ininterrompue» et la poétique de Paul Eluard, Mouton, Paris, 1971

Jean-Pierre Juillard, Le Regard dans la poésie d’Éluard, La pensée universelle, Paris, 1972

Henri Meschonnic, «Un langage solitude. Les formes sens de La Vie immédiate d’Éluard», dans Pour la poétique III. Une parole écriture, Gallimard, Paris, 1973

Dominique Baudouin, La Vie Immédiate, La Rose Publique de Paul Éluard,  Hachette, Paris, 1973

Marie Renée Guyard, Le Vocabulaire politique de Paul Éluard, Klincksieck, Paris, 1974

Athanasia Tsatsakou, Paul Éluard: le Rêve la vie, Thessalonique, 1975

Jean-Yves Debreuille, Éluard ou le pouvoir du mot, Nizet, Paris, 1977

Albert  Mingelgrün, Essai sur l’évolution esthétique de Paul Éluard: Peinture et Langage, L’Age d’homme, Lausanne, 1977

Daniel Bergez, Paul Éluard ou le rayonnement de l’être, Champvallon-Puf, Seyssel, 1982

Jean-Charles Gateau, «Chapitre IV : Le Musée imaginaire de Capitale de la douleur», Paul Éluard et la peinture surréaliste (1910-1939), Librairie Droz, Genève, 1982

Daniel E. Rivas, «Eluard’s “Amoureuse”: Mimesis and Semiosis», The French Review, 55.4, 1982

Pierre David, «A corps perdu ou la sublimation chez Éluard», Langue Française, 56, 1982

Colette Winn, «Le symbolisme des mains dans la poésie de Paul Éluard», Romanische Forschungen, 95.3, 1983

Robin Adamason, «Pain and suffering in Eluard’s Capitale de la douleur » Les Mots La Vie, Hors Série, Colette Guedj (dir.), Faculté des Lettres et sciences humaines de Nice, 1984

Richard Jean-Pierre, Onze études sur la poésie moderne, Seuil, Paris, 1984

Nicole Boulestreau, La Poésie de Paul Éluard: La rupture et le partage 1913-1936, Klincksieck, Paris, 1985

Jean-Pierre Longre, «Capitale de la douleur de Paul Éluard», Bertrand-Lacoste, dans Parcours de lecture, 1990

Athanasia Tsatsakou, La terre-ciel de Paul Éluard: une sur-réalité. L’image, moyen de la création chez Paul Eluard (transcendance et prolificité), Thessalonique, 1990

Jacques Gaucheron, Paul Éluard ou la fidélité à la vie, Les Temps des Cerises, Toulouse, 1995

Jacques Gaucheron (éd.), Paul Éluard, Poèmes d’amour et de liberté, Les Temps des Cerises, Toulouse, 1995

Colette Guedj (dir.), Les Mots La Vie, n°10, Éluard a cent ans, Paris, L’Harmattan, 1998

Athanasia Tsatsakou, La Grèce Comme Espace-temps Chez Paul Éluard, L’Harmattan, Paris, 2000

Anne Régent, «Capitale de la douleur», Éditions Bréal, «Connaissance d’une œuvre», 2000

Michèle Aquien, «Les haïkaï d’Eluard», in La forme brève, textes publiés sous la direction de Jean Foyard, «Le texte et l’édition», Centre de Recherches de Dijon, Université de Bourgogne, 2001

Jeanne- Valérie Michel, «Paul Éluard et le haïku», Questions de genre, textes réunis par C. Soulier et Renée Ventresque, Montpellier, 2003

Michel Murat, «L’Evolution des formes chez Eluard d’Exemples à Répétitions», Le sens et la mesure: de la pragmatique à la métrique: hommage à B. de Cornulier, textes réunis par Jean-Louis Aroui, Champion, 2003

Eric Mansfield, L’école du regard dans Les yeux d’Elsa d’Aragon et dans Les yeux fertiles d’ Éluard, Publibook, Paris, 2012

Corinne Bayle, Paul Éluard, le cœur absolu: étude de Capitale de la douleur, Presses de l’Université de Rouen et du Havre, 2013

Benoît Conort (dir.), Lectures de Paul Éluard: Capitale de la douleur, Presses Universitaires de Rennes, 2013

Agnès Fontvieille-Cordani, Paul Éluard: l’inquiétude des formes, PUL, Lyon, 2013

Jean-Michel Gouvard, Capitale de la douleur de Paul Éluard: Formes de la poésie/poésie des formes, Presses Universitaires de Bordeaux, 2013

Dennis Labbé, Les Main Libres, Paul Éluard/Man Ray, Ellipses, Paris, 2013